Alors qu’il traverse une saison délicate, sur le plan des résultats, Gilles Simon a décidé de se séparer de l’ensemble de son staff pour continuer en solo.

Gilles Simon / ©SoTennis

Gilles Simon / ©SoTennis

Gilles Simon ne gardera pas, jusqu’à présent, un extraordinaire souvenir de sa saison 2017. En panne de résultats depuis de longs mois, le Frenchie a décidé de se séparer de l’ensemble de son staff, afin « de (se) driver seul » pour tenter de relancer sa carrière, a-t-il déclaré mardi à l’AFP. « J’ai arrêté avec toute mon équipe : mon entraîneur (Jan de Witt), mon préparateur mental (Ronan Lafaix) et mon préparateur physique (Milos Jelisavcic). Leurs compétences ne sont pas remises en cause et je reste en très bons termes avec eux. J’ai des choses à régler, mais cela me concerne, c’est très personnel. Il faut que je rectifie deux ou trois trucs et que je me drive seul. L’important, c’est d’avoir les idées plus claires. Ce n’est pas une période agréable. Je n’ai pas pris assez de plaisir cette année et c’est ce qui me manque. Mais il y a pire. Je suis en bonne santé et je n’ai pas de blessure. Arrêter avec tout le staff, c’est aussi une forme de break (Ndlr : après sa défaite dès le 1er tour à l’US Open, il avait envisagé faire une pause). C’est une sacrée cassure » a déclaré l’actuel 45e mondial, éliminé dès le premier tour à Tokyo. Gilles Simon devrait terminer sa saison en disputant le Masters 1000 de Shanghai, le tournoi de Vienne et le Masters 1000 de Paris-Bercy, lui qui n’a plus gagné deux matches consécutifs depuis fin mai et le tournoi ATP 250 de Lyon.

E-A

 

0 Commentaires

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire