Pour la troisième fois de sa carrière Rafael Nadal a remporté l’US Open. Dimanche, en finale, le n°1 mondial a dominé Kevin Anderson en trois sets (6-3, 6-3, 6-4) et s’adjuge son seizième titre du Grand Chelem.

« Ça a été deux belles semaines avec un niveau de tennis et de confiance qui ont augmenté au fil des jours et des matches. Gagner ici, cela veut dire beaucoup pour moi. Déjà, parce qu’il n’y a pas meilleure manière de finir la saison en Grand Chelem. Je suis content de mon niveau de jeu, de la façon dont j’ai géré la pression, de ma compétitivité durant la quinzaine. Je pense que j’ai fait le match qu’il fallait. J’ai remis les balles, je l’ai fait rejouer tout le temps. Je voulais l’obliger à bouger, comme c’est un grand gabarit, ça joue en ma faveur surtout sur un format de Grand Chelem, en trois sets gagnants. La fin du premier set a changé beaucoup de choses. Prendre son service a été important. Parce qu’au tie-break, contre un serveur comme lui, on peut toujours être en danger. J’étais nerveux, mais le «body language» qui n’est pas positif, c’est stupide de le montrer parce que ça joue contre vous. Toute ma vie, j’ai essayé d’être aidé par cet aspect, pas le contraire. Il faut simplement accepter que dans une finale de Grand Chelem, on rate des opportunités et on puisse être nerveux. Je n’avais pas gagné de titre sur dur depuis quelque temps (janvier 2014 à Doha) mais ce n’était pas parce que je jouais mal. Cette année encore, j’ai fait une finale à l’Open Australie, à Miami… Ce titre n’était pas arrivé, mais voilà, c’est le cas maintenant à l’US Open, qui est un tournoi incroyable. Je sens une grande connexion avec cette ville et ce court Arthur-Ashe. Ça me donne beaucoup d’énergie ici. Le vrai désastre l’an dernier, c’était les blessures, mon niveau de tennis était bon. Aujourd’hui, je suis juste très heureux de tout ce qui m’arrive, de ce nouveau titre, de ce trophée, d’être capable de gagner sur dur. J’ai fait le travail qu’il fallait, j’ai cru à ce que je faisais. Je me suis levé chaque matin avec la passion du jeu et l’envie de progresser » a déclaré Rafael Nadal en conférence de presse.

Propos recueillis par E-A

 

0 Commentaires

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire