Sloane Stephens, 24 ans, a remporté l’US Open, son premier titre du Grand Chelem. Samedi, en finale, celle qui pointait au 957e rang mondial fin juillet, a dominé sa compatriote Madison Keys en deux sets (6-3, 6-0). 

« Lorsque j’ai été opéré (du pied le 23 janvier 2017), je n’aurais jamais pensé pouvoir être proche d’un titre à l’US Open. Je ne me pensais même pas pouvoir être dans le Top 100. Je pensais plutôt au classement protégé… Finalement, des mauvaises choses. J’ai changé de mentalité, quand je me suis libérée de cette pression négative, tout est allé mieux. Il n’y a pas de mots pour expliquer le processus jusqu’à aujourd’hui. Si on racontait l’histoire à quelqu’un, il vous dirait que c’est complètement fou. J’étais très nerveuse avant de rentrer sur le court, mais mon entraîneur m’a dit de prendre des grandes respirations. Après, nerveuse ou pas, il fallait se battre sur le court. J’ai eu la chance de tenir mieux qu’elle (Madison Keys). Je me suis battu sur chaque balle, je me suis concentrée là-dessus. Gagner un tournoi est spécial, mais le faire à l’US Open en tant qu’Américaine… Oui, c’est dingue » a déclaré Sloane  Stephens en conférence de presse.

Propos recueillis par E-A

 

0 Commentaires

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire