David Goffin : «Quelqu’un m’a craché son chewing-gum»

David Goffin : «Quelqu’un m’a craché son chewing-gum»

28 mai 2024 Non Par SoTennis

C’est dans l’ambiance hostile du court 14 que David Goffin a remporté, mardi, son premier tour de Roland-Garros. Le Liégeois s’est imposé en cinq sets (4-6, 6-4, 6-3, 6-7, 6-3) face au Français Giovanni Mpetshi Perricard. En conférence de presse, le Belge a évoqué être victime d’un crachat de chewing-gum de la part d’un spectateur.

David Goffin n’est pas prêt d’oublier son premier tour de Roland-Garros 2024. Après avoir supporté, durant plus 3h31 minutes, le comportement d’une, grande, partie du court 14, acquis à la cause de son adversaire du jour, le Français Giovanni Mpetshi Perricard, le Belge est revenu sur la rencontre en conférence de presse, en mentionnant notamment des débordements de la part du public. «lI va falloir que je fasse attention à ce que je dis. Quand on se fait insulter pendant trois heures et demie, il faut bien charrier un peu le public, a-t-il avancé. Clairement, ça va trop loin, c’est de l’irrespect total. C’est vraiment trop. Ça devient du foot, bientôt il y aura des fumigènes, des hooligans et ça se battra dans les tribunes. Ça commence à devenir ridicule. Certains sont plus là pour foutre le bordel que pour mettre l’ambiance. Aujourd’hui, quelqu’un m’a craché son chewing-gum, a raconté Goffin. Ça devient compliqué. C’est pour ça que j’ai voulu rester calme. Si je commence à m’énerver là-dessus, ça peut me déstabiliser. Quand on a eu 3h30 avec le public qui te tape sur la tête, tu es content de charrier deux secondes. Ils l’ont mérité», a-t-il mentionné.

Propos recueillis par E-A à Roland-Garros