Iga Swiatek s’impose à Roland-Garros

Iga Swiatek s’impose à Roland-Garros

10 octobre 2020 0 Par SoTennis

Iga Swiatek remporte Roland-Garros, sans perdre un set, son premier titre du Grand Chelem. Samedi, en finale, la Polonaise, 19 ans, a dominé l’Américaine Sofia Kenin en deux sets (6-4, 6-1).

En ce samedi 10 octobre 2020, Iga Swiatek ne s’imaginait pas soulever la coupe Suzanne-Lenglen. Pourtant, c’est bien elle la nouvelle championne de Roland-Garros. Après un sensationnel parcours porte d’Auteuil, la Polonaise de 19 ans n’a pas raté la dernière marche la séparant d’une première victoire en Grand Chelem. Très portée sur la préparation mentale des événements, elle n’a montré en finale aucun signe distinctif de tension. Sa victime du jour fut Sofia Kenin, sixième mondiale et victorieuse lors du dernier Open d’Australie. Sentant parfaitement le jeu et les coups à venir, Iga Swiatek a rendu lors du premier set une partition quasi parfaite. Après avoir empoché la première manche 6-4. Breakée d’entrée de deuxième set par une Sofia Kenin, réputée pour ne jamais rien lâcher, qui avait de plus en plus de mal à se déplacer, Swiatek, sans paniquer recollait et repassait en tête (2-1), juste avant que Kenin ne demande l’intervention du kiné. Malgré cette pause, imposée, Iga Swiatek poursuivait son travail de sape sans relâche, face à une adversaire, bandait à la cuisse gauche, qui courrait désormais sur une jambe. La Polonaise terminait son match comme elle avait commencé à toute allure. 6-4, 6-1, Iga Swiatek, n’en revenait pas. Incrédule, c’était bien elle la nouvelle championne de Roland-Garros. Elle est la première polonaise à s’imposer en Grand Chelem. « Je n’ai que 19 ans et je sais que mon tennis n’est pas totalement abouti. Le plus gros challenge pour moi va être de rester régulière. C’est cela qui pose problème dans le tennis féminin. Je veux profiter de l’instant, je penserai plus tard à mes objectifs futurs. Je sais qu’il n’y a pas de limites. On peut être jeune et ne pas être favorite, mais on peut quand même réussir dans le tennis. Gagner un Grand Chelem, j’en rêvais, mais cela me paraissait très lointain. Là, ça me paraît complètement fou. »

Propos recueillis par E-A à Roland-Garros