Janko Tipsarevic retrouve le sourire

30 mars 2015 Non Par SoTennis
Janko Tipsarevic

©tennisworld

Après avoir été éloigné des courts pendant près de  17 mois, à cause d’une blessure au talon gauche, Janko Tipsarevic est de retour. A l’occasion du Masters 1000 de Miami, l’ex-n°8 mondial s’est associé à son ami Novak Djokovic, pour jouer le double. Bien que la paire Serbe se soit inclinée dès le 1er tour, “Tipsa” garde le sourire, et s’apprête à prolonger son séjour aux Etats-Unis, en s’alignant cette fois en simple, lors du tournoi sur terre battue de Houston, une première depuis… Octobre 2013.

Janko Tipsarevic revient de loin. Éloigné des courts pendant près de 17 mois en raison d’une blessure au talon gauche, le Serbe savoure son retour sur le circuit ATP. Après avoir subi deux opérations pour traiter la fibromatose qui s’est développée dans son pied (ndlr: la fibromatose est un groupe de tumeurs bénignes des tissus mous) l’ex-n°8 mondial décrit ses longs mois sans jouer comme la période la plus difficile de sa vie. “J’ai essayé tous les traitements qui existe. Tous, sauf un pied artificiel. Je sais que dans la vie il y a des choses pires que les blessures sportives, mais ce fut la période la plus difficile de ma vie. J’avais tellement peur.” déclare-t-il. Le début de ses ennuis remonte à la saison 2013. A l’époque Tipsarevic confie qu’il a reçu plus de 200 injections dans son pied pour traiter l’inflammation et la douleur, avant la chirurgie. Mais au-delà des soins, c’est bien l’angoisse qui a animé le Serbe durant cette période bien sombre. “Tipsa” révèle non sans mal qu’il a été hospitalisé en raison d’une crise de panique. «J’ai eu des crises de panique. J’ai fini à l’hôpital” dit-il,  sans préciser qu’elles ont été la fréquence de ces dernières.

De retour en simple à Houston

Après avoir joué en double au Masters 1000 de Miami au côté de son ami et compatriote, Novak Djokovic, Janko Tipsarevic s’apprête à effectuer son retour en simple lors du tournoi de Houston (6-12 avril 2015), se jouant sur terre battue. Il s’agira de son premier tournoi en simple depuis son abandon à Valence… en Octobre 2013, après avoir disputé trois jeux face à Marcel Granollers. Délesté de ses maux, Janko Tipsarevic semble avoir de nouveau retrouvé le sourire. Il sait surtout mieux que personne, que les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais.

E-A