Wimbledon poursuit sa mutation

Wimbledon poursuit sa mutation

25 juin 2018 Non Par SoTennis

Comment allier tradition, modernité et innovation ? Au fil des décennies, le tournoi de Wimbledon a su parfaitement intégrer ce triptyque, si délicat, pour se réinventer. C’est ainsi que le fameux Championships s’est doté d’un toit rétractable sur le court n°1, et s’apprête à avoir de nouveaux aménagements à l’horizon 2019.

Bien plus qu’un tournoi de tennis mondialement connu, Wimbledon reste le théâtre de l’histoire du jeu, où les traditions perdurent et se perpétuent, sans occulter la modernité du temps présent. C’est ainsi que les organisateurs de l’incontournable Championships ont annoncé en mars 2013, l’ajout d’un toit rétractable sur le court n°1 (envisagé d’ailleurs dès la construction du stade) et qui verra sa capacité passer à 12 500 places (contre 11 500 avant travaux) terminé pour l’édition 2018. Il s’agira du deuxième court au SW19, à bénéficier d’un tel équipement, après la couverture du Centre Court en 2009. Une fois ces aménagements terminés, le nombre de places couvertes se porteront donc à 27 000. En 2018, le nombre total de places s’élèvera à 39 000. Ces différents travaux s’inscrivent dans le cadre du « Future Wimbledon Masterplan », qui vise à moderniser en profondeur l’ensemble des infrastructures du Grand Chelem londonien, en particulier les courts annexes (un nouveau court n°12) et ceux servant aux entraînements et de nouveaux espaces de relations publiques et commerciaux en fonctionnement dès l’édition 2018. La superficie de l’écran géant adossé au court n°1, et donnant sur « The Hill » , sera doublée. « Nous constatons que le tournoi ne cesse de croître, et que certaines installations construites il y a 10 ou 15 ans, ont besoin de plus d’espace. Nous avons donc planifié divers aménagements nécessaires à ce développement » avait déclaré Richard Lewis, directeur du tournoi de Wimbledon.

Wimbledon horizon 2020

Le court n°1 / ©Wimbledon

En 2011, c’était le nouveau court n°2 qui a avait été érigé, offrant une capacité de 4 000 places. L’ancien court n°2, devenu le court n°3 avait été réaménagé offrant désormais une capacité de 2 000 sièges. Depuis, d’autres aménagements ont été effectués, en particulier pour faciliter les accès aux loges et aux médias. Pour les organisateurs, ces travaux répondent à des exigences en termes de capacité d’accueil et de confort. La mission de Wimbledon est ainsi de « maintenir sa position de premier tournoi de tennis du monde ». « L’objectif est de renforcer et d’améliorer l’image de Wimbledon en tant qu’événement sportif d’envergure nationale et internationale, tout en conservant le patrimoine unique et spécial de ce lieu, précise Richard Lewis. Nous souhaitons également offrir un meilleur accueil à tous les visiteurs, réduire les émissions de carbone et assurer la pérennité du tournoi dans un souci de développement durable. » Lors de l’édition 2018, aucun plastique ne sera utilisé. C’est avec ambition et savoir-faire, que les dirigeants du All England Lawn Tennis Club, qui fête cette année ses 150 ans, se tournent vers l’avenir avec comme principal objectif, donner un second souffle à ce mythique tournoi de tennis, tout en conservant son authenticité. Ces phases de travaux, dont le montant prévisionnel s’élève à plus 177 M€, s’achèveront à l’horizon 2019.

Wimbledon horizon 2020

Wimbledon horizon 2020 / ©Wimbledon