L’équipe de France disputera les demi-finales de la Fed Cup. Dimanche, à Mouilleron-le-Captif, Kristina Mladenovic et Amandine Hesse se sont imposées lors du double décisif en trois sets (6-4, 2-6, 6-2), face à Elise Mertens et Kirsten Flipkens.

Dans une folle ambiance, l’équipe de France de Fed Cup savoure son bonheur. Les Bleues s’imposent 3 points à 2 face à la Belgique. Dimanche, à Mouilleron-le-Captif, lors du double décisif Kristina Mladenovic et Amandine Hesse n’ont pas tremblé pour apporter le point de la qualification, en dominant en trois sets (6-4, 2-6, 6-2) Elise Mertens et Kirsten Flipkens. Un double durant lequel, Amandine Hesse a remplacé avec brio Pauline Parmentier (ndlr: défaite un peu plus tôt face Alison Van Uytvanck). Un double durant lequel Kristina Mladenovic a encore une fois pleinement assumé ses responsabilités et a parfaitement épaulé sa partenaire de double, dans ce match à enjeux. Après avoir empoché le premier set (6-4), les Bleues ont connu un trou d’air. Une aubaine pour Elise Mertens et Kirsten Flipkens qui ont logiquement remporté le deuxième set (6-2). Loin d’être émoussées, les Bleues ont réagi avec autorité pour élever leur niveau de jeu et retrouver un peu plus de régularité. À l’image d’Amandine Hesse, qui se montrait à nouveau décisive au filet. En face, l’équipe belge ne pouvait que constater les dégâts. « C’est un sentiment incroyable, c’est très émouvant de remporter un match si important. Un match décisif, avec Kristina sur un tel court. C’est un rêve » a déclaré après sa victoire Amandine Hesse. Quant à Yannick Noah, capitaine de l’équipe de France de Fed Cup, il n’a pas tarit d’éloges au moment de revenir sur cette victoire. « Kristina (Mladenovic) a mis son talent et son énergie au service de l’équipe de France. Lors de ce double, Amandine (Hesse) a très bien servi et a très bien retourné. Kiki a été sa grande sœur. La Fed Cup, cela se gagne en équipe » a-t-il déclaré en conférence de presse. En demi-finale, les Bleues affronteront les États-Unis les 21 et 22 avril 2018, de quoi donner quelques idées à captain Noah « J’aimerais bien que l’on joue face aux sœurs Williams, au stade de France. Ce serait un honneur. On joue pour jouer contre les meilleurs. »



 

0 Commentaires

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire