Pierre-Hugues Herbert privilégie le simple

Pierre-Hugues Herbert privilégie le simple

8 mars 2019 0 Par SoTennis

Pierre-Hugues Herbert y songeait depuis un petit moment. L’Alsacien a décidé de mettre un peu plus, en 2019, l’accent sur sa carrière en simple, après ses récents progrès. Un choix qui a pour conséquence qu’il ne disputera pas le double à Roland-Garros et à Wimbledon.

« Depuis Roland-Garros 2018, je me rends compte que disputer simple et double en Grand Chelem, c’est un combat. On a gagné tous les Grands Chelems ensemble ; on a gagné la Coupe Davis dans la même équipe ; on a disputé la finale du Masters… J’ai envie de tenter un peu ma chance du côté du simple et, assez naturellement, j’ai dû prendre cette décision. Je pense qu’il y a moyen d’aller chercher plus haut que le classement auquel je suis aujourd’hui (44e mondial cette semaine). J’ai envie de jouer la carte à fond pour ne pas nourrir de regrets plus tard. Si je ne fais pas maintenant, je ne le ferai jamais. (…) J’arrive à un âge où j’ai envie de me donner les plus grandes chances d’aller le plus loin dans ma carrière individuelle. Mais je n’aime pas dire qu’on bouclé la boucle en gagnant l’Australie. Notre histoire est loin d’être terminée. (…) On a un objectif commun, qui est d’être champions olympiques à Tokyo l’an prochain. Et je pense que Nico me fait confiance quand je lui dis que l’objectif, ce sont les JO» a déclaré Pierre-Hugues Herbert dans un entretien publié vendredi, dans les colonnes du journal l’Équipe. Néanmoins, le duo tricolore devrait disputer ensemble les tournois de Monte-Carlo et Rome avant de rejouer ensemble, cet été, lors de la tournée US, dans l’optique de l’US Open. Pour Nicolas Mahut, cette décision le pousse à revoir ses plans et à trouver rapidement un nouveau partenaire durant cette période. L’Angevin prendra sa décision pas avant le Masters 1000 de Miami (du 18 au 31 mars 2019).